AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
<
 

 Concept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Début de la thérapie : 23/06/2013
Lettres postées : 212
avatar
PNJ
Le Hasard
MessageSujet: Concept   Mar 11 Mar - 22:10

Concept



Un groupe de personne attendait devant l'imposant bâtiment de l'académie. On pouvait remarquer différents groupes, différentes nationalités et différents styles, chacun marquant ses goûts avec une coupe de cheveux original ou au contraire préférait rester discret avec des vêtements passe-partout. Dans le regroupement, on distinguait clairement deux sortes d'adulte : ceux qui voulaient que leur enfant change et revienne dans le droit chemin, sorte du gouffre qu’ils avaient eux-mêmes creusé sans parfois s’en rendre compte ; et ceux dont les poches étaient lourdes d’argent, qui avaient envoyé leur enfant dans cette école dans le but qu’ils fassent des progrès les menant jusqu'à un niveau de professionnel.

Enfin, un homme d'une bonne quarantaine d'année poussa la porte d'entrée et se présenta devant le groupe, Roland West. Habillé d'un simple jean's et d'une chemise qui rappelait le style cow-boy, il ne ressemblait plus au jeune cavalier international qu'il avait été. Et pourtant il y avait toujours cette prestance, ce charisme, ce magnétisme qui forçait tout le monde à l'écouter.

Le directeur fixait maintenant ses nouveaux élèves, Eh ben, on ne va pas s’ennuyer pour un début – pensait-il en voyant l’air renfrogné de certains, le scepticisme des autres mais également les regards que lançaient les filles et fils à papa aux autres qui avaient réussi à venir grâce à une bourse ou une tierce personne comme un juge -.

Il observa son assemblée, remarquant plusieurs groupes distincts, quelques caractères aussi. Le jeune homme là-bas, se triturait les mains dans tous les sens et devait toujours tenir quelque chose dans ses mains, il était peut-être en manque de drogue, qui sait ? De l’autre côté, deux filles semblaient parler de vêtements et de chaussures, lorgnant les autres d’un œil critique, celles-ci étaient sans aucun doute ici grâce à l’argent de leurs parents. Il y avait aussi cette jeune femme très courte vêtue, escortée par deux policiers en uniforme. Le directeur se racla la gorge, espérant ainsi rétablir le calme parmi son public. Au bout de quelques secondes, il l’obtint enfin.

    « Bonjour Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs – commençait le directeur d’une voix forte et imposante mais calme – Je vais d’abord commencer par vous souhaiter la bienvenue. Bienvenue à New Start School chers élèves ! – poursuivit-il en élevant la voix et écartant les bras – Je tiens à me présenter : Je suis Roland West, grand cavalier international de concours complet et ancien directeur du tout premier New Start School qui se trouvaient en Ecosse. Certains d’entre vous ont peut-être connu ce premier New Start School, malheureusement celui-ci a brûlé suite à un incendie, nous obligeant de ce fait à déménager.

    New Start School a changé de continent, de pays, mais également de culture. Nous voici maintenant aux Etats-Unis, dans l’Arizona plus précisément, à 1h30 en bus de Phoenix, la ville la plus proche, mais non loin des réserves indiennes. Avant de parler de l’établissement et du programme, j’aimerais d’abord mettre certaines choses au clair. Je n’accepterai aucun débordement quel qu’il soit ! Je veux que vous ayez un respect total envers la réserve indienne, le personnel de l’académie mais également envers les chevaux et les autres élèves. Toute entrave à ceux-ci sera sévèrement punie. Me suis-je bien fait comprendre ? »



Une fois que les élèves eurent tous hoché de la tête, il continua sur un ton moins sévère.

    « New Start School propose un programme unique, dans le monde entier. C’est l’école du nouveau départ, elle a pour but la réinsertion des jeunes dit « à problème » dans la vie de tous les jours grâce à son programme qui consiste à confier à chaque nouvel arrivant un cheval qui nous a lui-même été confié suite à des traumatismes importants. Je pense avoir fait le tour des informations nécessaires, avez-vous des questions ? – il attendit alors que quelque se manifeste mais puisque aucun bras ne se leva il conclut – Je vois que vous n’en n’avez pas, toutefois si jamais un doute vous prend je reste à votre disposition. Je vous souhaite donc une bonne année parmi nous ! N’oubliez pas : le moindre faux pas et vous serez mis à la porte. »



Ce furent ses derniers mots. Le directeur n’ignorait pas que New Start School était pour certains le dernier espoir, certains échappaient à la prison seulement parce qu’ils étaient accepté à l’académie.

Les élèves se séparèrent alors de leurs parents : certains avec des mines larmoyantes et d’autres sans même un regard à leurs géniteurs. Il y en avait même qui n’avaient personne à qui dire au revoir, ils étaient seuls… plus pour longtemps car à New Start School on n’est jamais vraiment seuls, ni tranquilles d’ailleurs.

Vous pensiez être à l’abri ? Détrompez-vous, New Start School n’est pas un havre de paix…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newstartschool.forumactif.org
 

Concept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Règlement & co-